Ugly Love – Colleen Hoover

HELLO LE MONDE,

Ca faisait un petit moment que Ugly Love me faisait envie et surtout me faisait de l’oeil vu de ma PAL. Et bizarrement, j’en entendais parler de plus en plus sur Bookstagram, donc je n’ai pas attendu plus longtemps et je m’y suis lancée.

Sans titre 46

Comme on peut le comprendre avec le résumé, c’est « juste » une histoire de c** qu’il y aura entre Tate et Miles. Sauf qu’on comprends très vite qu’il se passe quelque chose de mystérieux chez Miles. Surtout que quand on a les points de vues de Miles, c’est toujours « six ans plus tôt ». Ce qui m’agaçait beaucoup au début car je ne comprenais pas le principe de remonter aussi loin. Surtout que moi, je n’aime pas quand on remonte trop loin dans le passé parce que je suis vite « perdue » et surtout saoulée.
Finalement, après avoir compris l’importance de remonter aussi loin, j’ai su profiter pleinement de ses souvenirs. J’ai vite compris que c’est grâce à ses petits bouts de souvenirs de Miles que je vais comprendre pourquoi il est comme ça aujourd’hui.

Quand à Tate, je ne sais pas réellement si je l’aime bien ou non. Parfois elle m’a énervé, alors qu’à d’autre moment j’avais envie d’être là pour la réconforter. C’est perturbant. Mais là, j’ai finis le roman il y à même pas une heure, alors peut-être que je n’ai pas assez de recule pour me faire une vraie idée sur Tate.

Disons que ce que je vois vraiment ressortir de ma lecture, c’est le personnage de Miles. Il m’a énormément touché. Pendant une grosse partie du livre, il m’intrigué et j’avais limite envie de le traiter d’enfoiré avec son attitude, mais au plus j’avançais et que j’arrivais au bout, je me disais que c’était quelque chose de grave qu’il s’était passé. Et au moment de la révélation.. j’avais le coeur qui battait et j’en ai pleuré. Oh my god.

Et pour ça, chapeau a Colleen Hoover, parce qu’elle a réussit à me faire ressentir des émotions que j’ai rarement avec des livres. C’était comme si j’y étais, comme si c’était moi qui vivait la situation. C’était fort. C’était beau.

Encore une fois, je me répète mais ça ne fait qu’une heure que j’ai finis ma lecture alors que j’écris cet article, mais, j’en suis encore toute retournée et vous ne devez plus hésiter.. lisez-le !02

Laisser un commentaire