Unexpected – Elle Kennedy

HELLO LE MONDE,

On se retrouve pour une petite lecture toute légère et sans prise de tête.Sans titre 46

On découvre Marley Kincaid, une jeune femme vivant seule dans une grande maison situer en impasse. On comprend très vite qu’elle a eu des moments douloureux car l’histoire est basé sur ça. Huit mois plus tôt, elle s’était mariée avec un certain Patrick, ils étaient fous amoureux jusqu’au jour ou un policier est venu sonner à la porte de leur maison pour venir chercher Patrick, ni qu’était « pas un designer de sites web en free-lance mais revendeur de drogue suspect numéro un dans le meurtre d’un agent fédéral de surcroît ». Mais il a réussi à s’enfuir et à se cacher on ne sait où. Depuis, elle sort moins et a décidé de rénover toute la maison. Mais les policiers sont toujours sur l’enquête et pense qu’un moment à l’autre, Patrick va refaire surface et va retrouver Marley. C’est pour ça que Caleb Ford, un policier, va habiter dans la maison d’à côté pour pouvoir surveiller Marley. Car ils ne savent pas s’ils sont encore en contact, si les cent mille euros sur le compte ont été ajoutés par elle pour qu’il puisse s’enfuir. Toutes les théories sont bonnes.04

C’est une petite lecture, à peine 245 pages. Qui est sans prise de tête et surtout très fluide, qui se lit très vite. Tu tournes les pages sans t’en rendre compte et tu es déjà à la moitié du livre. Et parfois, ça fait du bien d’avoir ce type de lecture.

MAIS, même si j’ai bien aimé l’histoire de la fille qui doit être « sauver », je ne suis absolument pas d’accord sur le fait qu’ils tombent amoureux.. en moins de 24H.
Pourquoi ? Pourquoi ?
Pour vous expliquer simplement, Marley a peur de faire confiance, ce qui est normal après ce qu’elle a vécu avec Patrick. Mais, elle rencontre Caleb et le lendemain soir ils font l’amour. Euh.. Le pire c’est qu’elle se dit à elle-même qu’elle exagère parce qu’elle lui fait pas totalement confiance, et deux heures plus tard elle se dit « j’ai peut-être des sentiments pour lui ». Et deux jours plus tard, ils s’aiment. Fin.
Ok le livre est petit mais est-ce une raison pour tout précipiter ?
J’avais l’impression que c’était à celui qui tomberai amoureux le plus vite.

Il y a aussi le fait qu’ils se vouvoient. Soit, mais même après s’être embrassés. C’était même « drôle » à voir, car même quand ils ont commencés à se déshabiller, ils continuaient à se vouvoyer. Jusqu’à ce Caleb lui dise :

« Je veux te prendre Marley, venir en toi »

Une chose que j’ai bien aimé, c’est que malgré que Patrick soit le méchant, on avait de temps en temps son point de vue et c’était assez inédit pour moi. Car en plus d’avoir le point de vue de Marley et Caleb, sans que l’on s’y attende et à plusieurs reprises, on était dans la tête de Patrick. Et ça a ajouter un petit plus à ma lecture.

Dans l’ensemble j’ai bien aimé l’histoire, les personnages mais c’est tout. J’ai passé un bon moment, et c’est le principal.Sans titre 41

Laisser un commentaire