Illuminae – Amie Karfman & Jay Kristoff

HELLO LE MONDE,

Aujourd’hui je vais vous parler d’une lecture qui n’était pas prévue au programme. Tout simplement parce que je l’ai gagné à un concours. Je vous laisse un peu imaginé ma réaction quand j’ai gagné, mais surtout quand j’ai reçu ce magnifique livre.. Parce que clairement, en tant qu’objet-livre, il est d’une beauté à tomber !Sans titre 46On va très vite comprendre qu’il s’est passé quelque chose d’incroyable et d’horrible : la planète est attaquée. Kady et Ezra essaie de s’échapper de là et d’éviter les morceaux de débris qui volent dans tous les sens. Ils vont s’entraidaient et s’en sortir sains et sauves. Ils vont finir chacun dans un vaisseau différent. Ezra est dans l’Alexander et Kady dans Hypatia. Ils prennent la route vers un endroit où l’on va pouvoir les aider, mais tout ne sera pas rose. L’eau est rationnée, ils dorment dans des « chambres » entouré de dizaines de personnes, ils ne savent pas ce qu’ils vont devenir. On a d’un côté Ezra, qui va vivre une situation délicate à cause de l’Intelligence Artificielle.. ils vont faire exploser le troisième vaisseau qui fait partie du voyage. Sous les yeux d’Ezra, plus de deux mille personnes ont perdu la vie. Pendant ce temps, Kady pirate les réseaux des vaisseaux pour essayer de comprendre ce qu’il se passe que les vaisseaux car trop de choses lui paraissent bizarre. Et elle va trouver ce qu’elle cherche..04Comme dit plus haut, déjà ce qui m’attirait c’était le livre en lui même. Déjà le fait d’être une brique (six cent pages), rien que de voir qu’il y avait des pages blanches et d’autres noires, j’en avais envie. Mais le résumé m’a convaincu !
A peine je l’avais reçu, que c’était devenu ma lecture.

61ixnoKWmEL

Ce qui m’attirai aussi dans ce roman, c’est sa façon d’avoir était conçu. Parce que clairement, ce n’est pas un roman comme les autres.
A la base, j’aime bien quand le roman n’est pas commun, c’est à dire quand il y a des e-mails, des textos, des lettres.. ce genre de petites choses. Je trouve que ça rajoute un petit plus au roman, et que j’adore ça !
Mais là, ai-je le droit de dire que ça pouvait être trop ?
Attendez avant de vous énerver, je vous explique.
Au début de ma lecture, à plusieurs reprises j’ai dû m’y reprendre pour savoir qui j’étais et à quel endroit je me trouvais. Même si tout est toujours noté, comme par exemple quand ils envoient un mail, que ça soit l’expéditeur ou le destinateur, c’est précisé. Mais comme parfois, même souvent, ils utilisent des surnoms ou noms de code, je suis vite perdue. Après réflexion, j’aurai peut-être dû noter sur une feuille.. Je retiens l’idée pour le second tome !

Par contre, je me suis attachée de suite à Ezra !
Mais qu’est-ce qu’il me fait marrer. A chaque fois il me tue ! C’est simple, les quatre premiers post-it que j’ai mis dans le livre, c’est uniquement pour lui et ses blagues.

 » Ezra Mason : Cet entretien est enregistré, pas vrai ?
QUESTION : Le son uniquement. La caméra est hors d’usage.
Ezra Mason : Très bien, alors pour ne pas pénaliser ceux qui sont privés de l’image, j’annonce que je suis en train de lever mon… Grands dieux.. Mais oui, c’est bien mon majeur que je lève à l’attention de monsieur l’interne.
QUESTION : Monsieur Mason…
Ezra Mason : Et maintenant, mon majeur va faire la danse du mépris ! Et on se déhanche…! »

ou encore quand il parle avec son pote via le réseau, parfois j’avais envie de dire « SÉRIEUSEMENT? » parce que j’explorais littéralement de rire !

« McNulty : et t’as des tof de cette astro-princesse?
Mason : pas de nus je t dit
McNulty : des tofs normales, bouffon
Mason : g des photos de classe
Mcculty : envoie
Mason : dans t rêves
McNulty : ENVOIE
Mason : va jouer dans un trou noir
McNulty : Mason, si t’envoi pas, ma mission pr le restant de mes jrs sera de trouver le moyen de te coller mes bijoux sous le nez pendant que tu dors
Mason : 0_o
McNulty : à la sécurité, on a un badge d’accès à tt le vaisseau
McNulty : je c où tu passes t nuits
McNulty : et tu finiras par te réveiller une nuit avec une paire de boules un peu humides qui te titillent le menton
Mason : t un ouf
McNulty : je suis sérieux, mason
McNulty : ceci n’est pas un excercice
Mason : si j’envoie
Mason: et que j’en retrouve un exemplaire affiché au-dessus de ta couchette
Maison : je te couperai les boules un peu humides et je les balancerai par le hublot
McNulty : je jure solennellement de ne pas démarrer une partie de 5 contre 1 en regardant la tof de ta futur ex-ex-copine, mec
[…]
McNulty : bon euh, comment dire.. g une mauvaise nouvelle
Mason : laisse-moi deviner, tu vas trahir ta promesse dès la fin de cette converse ?
McNulty : tu me fais vraiment pas confiance
Mason : :p
McNulty non la mauvaise nouvelle c que je tap à 1 main
Mason : pitié non
McNulty : ça commence à vnir
Mason : ARRÊTE
McNulty : atta just 1 min »

NON MAIS RIEN QU’EN RECOPIANT CA, J’EN POUVAIS PLUS AHA. Après peut-être que ça fait rire que moi, mais c’est pas grave :’).
Ce qui me faisait marrer aussi, c’est que dès le début du livre il est précisé que chaque grossièreté sera noircie. Donc, c’est à toi de t’imaginer ce qu’il pouvait dire à ce moment là.

51fRPzg-ETL

 Donc il y a énormément d’informations a ingurgiter en peu de temps, et après 150 pages, j’ai dû faire une pause. Parce que je m’embrouillais, j’étais tout le temps perdu.
Mais je ne voulais pas laisser tomber ! Donc environ un mois après l’avoir commencé, j’ai décidé de le reprendre et de m’y mettre sérieusement.

Je me suis accrochée et j’ai bien fait, car à partir de la moitié du livre, soit 300 pages, j’ai enfin été captivée et je n’arrivais plus à le lâcher !
S’en étais à tel point que j’y pensais tout le temps. Je voulais comprendre pourquoi, avec qui, et comment ?
Des dizaines de questions me trottaient en tête et j’en devenais folle.

Ce roman te fait passer par pleins d’émotions. Je pouvais être aussi bien impatiente, que de hurler parce que je ne voulais pas y croire. Jusqu’à vouloir balancer le livre parce que j’étais pas contente mais jusqu’à serrer le livre contre moi car j’étais contente.

Comment vous dire ?
Même si j’ai eu du mal avec le début, je vous le conseille fortement !
J’attends avec impatience mercredi pour la sortie du tome 2 .Sans titre 41

Laisser un commentaire