Meilleurs ennemis – Sally Thorne

HELLO LE MONDE,

Aujourd’hui on se retrouve pour un livre qui fait partit de mon top 5 !
Je l’ai lu pour la première fois en novembre dernier et a peine je l’avais terminé que je voulais le recommencer de suite.
Ces dernières semaines j’ai commencé à faire des cartons car je déménage le mois prochain, et je l’avais laissé de côté « au cas ou », et à l’occasion du week-end à mille (qui au final n’est était pas….), malgré ma PAL qui déborde, je n’ai pas su m’empêcher de le lire !

Sans titre 46

Quand Lucy est au boulot, elle passe son temps à détester son collègue se trouvant au bureau juste en face d’elle : Joshua Templeman. Chacun d’eux est le bras droit d’un patron. Lucy, le bras droit d’Hélène, et Joshua celui de M. Bexley. Tous deux arrivent très tôt le matin, généralement 7H30, et partent très tard. Lucy est aimé de tous ses collègues, quand Joshua fait peur à tout le monde. En clair, ce sont deux opposés. Et lors d’une journée on ne peut plus normale, à se défier l’un l’autre, c’est aussi une journée de réunion d’équipe. Où M. Bexley & Hélène font une annonce : un poste d’un troisième patron est disponible. Et là, c’est le début de la guerre. Lucy veut la place, tout comme Joshua. Alors qu’ils viennent de rendre leurs dossiers de candidature pour le poste, arrive le moment de la journée « ou l’on va tous devenir copain ». Lucy avait proposé une activité, Joshua aussi. Et c’est l’idée de Joshua qui a été retenu. Et pour pouvoir rapprocher les équipes, Joshua a eu l’idée de faire : du Paintball. Et c’est là, que tout va prendre une autre tournure entre Joshua & Lucy04

Déjà, le roman commence avec ça :

L’amour et la haine sont des sentiments profonds. Ils vous suffit de penser à la personne que vos détestez ou que vous aimez pour que votre estomac se noue. Votre coeur se met à battre violemment dans votre poitrine. Vous perdez l’appétit et le sommeil. Chaque contact avec cette personne diffuse ne dangereuse dose d’adrénaline dans votre sang, et que vous avez l’impression d’être au bord du gouffre. Vous perdez le contrôle, et c’est effrayant. »

Alors comme c’est un coup de coeur, je n’aurai que des choses positives à dire !

Ce que j’aime bien dans ce roman, c’est que l’auteur prend son temps pour pouvoir nous mettre en condition. Attention, pas trop non plus, juste ce qu’il faut.
Elle nous fait connaître Lucy. Qui d’ailleurs, ce roman est uniquement du point de vue de Lucy, et même si parfois j’aimerai savoir que pense Joshua, ça rend la chose encore plus.. addictive !

Entre les deux personnages il n’est question que de rivalité, de jeux,de dépassement de soi. Lucy veut être meilleur que Joshua et dans n’importe quel domaine. Par exemple, ils ont une multitude de « jeux » : Le Jeu du Miroir – chacun imite l’autre, le Jeu du Regard – ne pas baisser les yeux en premier, le Jeu de l’Espionnage, le Jeu du « Tu es tellement… » – essayer de déstabiliser l’autre en le complimentant, le Jeu « Comment vas-tu? » – faire comme s’ils étaient amis, « Tennis de mot » – réussir à la faire boucler à l’autre, le Jeu de La haine – « toi contre moi, jusqu’à la mort », le jeu du « Ou autre chose » – faire des choses inhabituelle ensemble, le jeu du Rallye de Nuit – allez d’un point A à un point B plus vite que l’autre.
Et à chaque nouveau jeu, je ne peux m’empêcher de rire. Que ça soit par les attitudes de Joshua, les paroles de Lucy.

« Deux voitures, à deux endroits différents de la ville, qui roulent à toute vitesse en pleine nuit vers un même endroit… On dirait qu’on vient encore d’inventer un nouveau jeu : le Rallye de nuit. »

Mais ce n’est pas ça que j’aime le plus dans ce roman, ce sont eux, Lucy & Joshua.
Comment ils sont à deux, quand ils sont ensemble. Que ça soit au bureau ou dans des endroits neutres.
Au plus j’avance dans ma lecture, au plus je tombe amoureuse de ce livre.

« Le monde éclate en mille morceau quand il commence à rire. »

Le moment que je préfère plus que tout ?
L’après-midi Paintball. Et la soirée qui suit.
C’est simple, Joshua fait pleurer mon coeur d’amour.
Parce que clairement, Joshua doit être mon 2e BookBoyfriend de toute ma vie <3

« Je jette un coup d’oeil sous son canapé, mais il n’y a rien. Même pas une fine pellicule de poussière. Mais je découvre un petit oiseau en origami, fait avec une feuille de papier que j’avais roulée en boule un jour avant de la lui envoyer en pleine figure pendant une de nos réunions. »

Je ne sais pas trop quoi vous dire pour vous convaincre de lire ce roman ! Parce que d’un côté je veux que vous le lisiez, mais de l’autre, je vous préviens que Josh c’est le miens !!
Puis, pour un livre ou j’ai mis plus de trente post-it, je vous le dis, vous devez le lire…

« -Déposons les armes, OK? me dit-il en levant ses deux mains vides pour me prouver sa bonne volonté.
[…]
Pour cacher ma gêne, je fais semblant de sortir un révolver de ma poche et de le jeter sur le côté. Il dégaine à son tour un flingue d’un holster imaginaire accroché à son épaule et le pose devant lui, sur son agenda. Je sors un couteau invisible attaché autour de ma cuisse.
-Toutes.
Je suis montre du doigt le dessous de son bureau.
Il se baisse et fais mine de sortir une nouvelle arme d’un étui accroché à sa cheville.
-Je préfère ça. »

Sans titre 41

Laisser un commentaire