Une lueur d’espoir – K.A. Tucker

HELLO LE MONDE,

Aujourd’hui on se retrouve pour une nouvelle chronique, sur un roman qui sort jeudi !
J’ai entendu beaucoup de bien sur cette auteur, et pas mal de monde attend ce roman. Donc sans plus attendre, mon avis.

UNPEU-DEC03.png

Catherine Wright a un passé douloureux et élève seule sa fille de cinq ans. Alors qu’elle s’est toujours méfiée des hommes, elle décide d’accepter le rencard avec le neveu de sa patronne. Grosse erreur car rien ne se passe comme elle le souhaitait. Alors qu’elle rentre chez elle, une voiture la double à une vitesse folle alors qu’il y a du brouillard, et le pire arriva : la voiture loupe le virage et dérive sur un arbre. Catherine va sauver le passager de la voiture avant que la voiture ne s’enflamme. C’est alors que tout part dans tous les sens car il s’avère que celui qu’elle a sauver n’est autre que Brett Maddden, le meilleur joueur de hockey. Photographe, interview, rien ne sera plus comme avant..

04

Je tiens à remercier une nouvelle fois Hugo Roman pour l’envoie de ce roman.

Je dois vous le dire : je suis mitigée. J’ai bien aimé, mais j’ai été déçue par deux-trois choses.

Dès le début, j’ai été conquise par cette lecture.
En fait, dès le début on sait ce que Catherine a endurée dans le passé, une histoire avec son professe d’art. Et à cause de cette histoire, dans sa petite ville, pas mal de monde s’était retournée contre elle, encore aujourd’hui. Et alors qu’au début, j’étais de son côté, au fur et à mesure de ma lecture ça commençait à m’agacer car à chaque fois elle s’apitoyait sur son sort. Attention, dans le roman il y a des petits bout de chapitre dédié à cette période là de sa vie, et ça j’ai apprécié car on en apprend plus mais à un moment, j’avais des questions et surtout des attentes, et malheureusement, l’auteur à « balayer » ça en deux temps trois mouvements, et moi je dis non.

« Sa voix suppliante m’ensorcelle. Je me sens totalement captivée par lui. »

Malgré que Catherine soit le personnage principal, je n’ai pas su m’attacher plus que ça à elle. Au contraire de sa fille, Brenna. Qu’est-ce que je l’ai aimé ! Pas mal de fois elle m’a fait rigoler avec ses interventions mais surtout ses questions. Elle m’a attendrie quand elle était avec Keith, le meilleur ami de Catherine, ou encore avec Jack, le frère de cette dernière.

D’ailleurs, j’ai adoré pas mal des personnages secondaires, comme Jack, Keith et même Lou & Leroy.

« Malgré mon appréhension, je n’arrive pas à résister. Je fonds dans ses bras, la joue contre son torse ferme, les bras autour de sa taille svelte. Je dois lui faire mal. Alors, je commence à reculer, mais il me serre encore plus fort. Je ressens tout de lui. Il doit forcément ressentir la même chose. »

Bon, et Brett dans tout ça ?
J’ai vraiment aimé sa façon d’agir envers Catherine, surtout quand ils ont donnés l’interview. Brett est prévenant, présent et attention envers elle. Et malgré sa célébrité, il est simple et sans prise de tête. J’ai adoré les moments qu’ils passent ensemble.

J’ai bien aimé ma lecture, mais c’est vrai que certaines choses m’ont laissés un peu.. sur ma fin.
C’était mon premier roman de cette auteur, et je dois le dire, j’aime beaucoup sa plume.

Ce roman sort le 1 février.

Sans titre 41

 

Un commentaire sur « Une lueur d’espoir – K.A. Tucker »

  1. Je viens tout juste de le terminer et je dois dire que j’ai plutot bien aimé ! 🙂 J’ai passé un bon moment avec cette lecture, même si j’ai trouvé l’histoire un peu longue à débuter et un peu trop rapide sur la fin. Comme toi, je n’ai pas toujours accroché avec Cath mais j’ai adoré Brenna & Brett ! 😀

Laisser un commentaire