• Carnet de route #6 – De Philadelphie à Los Angeles •

HELLO LE MONDE,

Ayant eu des soucis de wifi, je ne publie que maintenant ma journée de mercredi.

J’essaierai de me débrouiller pour les prochains jours.

Enjoy !19H23, PHIL. Étant donné que je suis dans l’avion en direction de Los Angeles et que j’ai encore pas mal de temps libre avant d’atterrir, je me suis dis que ça pouvait être bien que je prenne un peu de temps pour pouvoir expliqué un peu ce que l’on a fait depuis ce matin.

Le réveil a sonné à 6:00 tapante. Tout le monde à la douche et hop, au petit déjeuner.

Un peu triste de se dire que c’est notre dernier petit déjeuner comme celui ci, mais bon.. j’aime tellement cet endroit.

007

008

Nous avons finalisé les valises en y remettant les gels douches, brosses à dents et derniers biscuits pas encore ouverts.

009

On récupère la voiture avant 8:00, comme ça on paye beaucoup moins cher et direction : les marchés de Rocky pour la dernière fois.

Croyez-le ou non, mais nous avions les marchés pour nous seuls. C’était IN-CRO-YA-BLE !

Puis avec le soleil qui venait à peine de se lever, c’était tellement beau. On a fait là de belles photos encore une fois.

Un dernier moment calme sur les marchés à profiter de la vue, de toutes ces voitures qui roulent et d’un ciel bleu sans nuage.

010

013

Mais on ne pouvait rester là indéfiniment et nous revoilà répartis en voiture pour essayer de trouver une pompe à essence. Mais là, gros dilemme : c’est quelle essence ? C’est écrit nul part.. On a dû retourner à l’agence de location qui se trouve à l’aéroport pour ensuite repartir à une station essence. Et c’est encore moi qui ai su me débrouiller pour demander à la dame. (je sais que je vous me dis souvent que j’arrive à me faire comprendre, et qu’heureusement parce que sinon ça serait la galère, mais c’est tellement une fierté qu’il faut que je le partage à chaque fois. Puis je me dis qu’en relisant tout ça dans quelques temps, je serai contente de me souvenir de ces petits détails)

Finalement, nous rendons la voiture et on va dans l’aéroport pour pouvoir s’enregistrer et là, vint l’attente. Nous sommes arrivés vers 10:30, il me semble, et l’avion décOlait pour 15:45.

Durant l’attente j’ai dû lire qu’une cinquantaine de pages, car on s’est un peu baladé, nous avons aussi mangés et hop, on c’est posé au bon terminal pour dire de ne pas courir par la suite.

 

Et là.. l’avion a finalement décollé à 17:00. C’était tellement long cette attente imprévu.

Là je suis donc dans l’avion, avec du Justin Timberlake dans les oreilles (heureusement que je l’avais téléchargé sur deezer) avec des Oreos, de l’eau et toujours Phobos (ou j’ai bien avancé depuis). Depuis le début j’ai dû réussir à dormir environ une heure et ça m’a fait du bien.

018

Par contre, ceux qui disent qu’il fait froid dans les avions, vous vous foutez de moi ? J’ai tellement chaaaaaud, la clime est à fond depuis la seconde où je me suis assise. Et c’est la quatrième fois que je prends l’avion, et à chaque fois la clime fonctionnait à fond. Donc s’il vous plaît, ne me dites plus qu’il fait froid dans les avions haha.

Anecdote, la dame à côté de moi est bourré de toc. Elle allume et atteint sa lumière deux fois, fais les meme geste deux fois et elle a lu mais avec tous les mouvements de tête qu’elle fait, je ne sais pas comment elle fait. Bref, fallait que je le partage. (tout ceci n’est évident pas dis méchamment envers elle)

23H06, LA. Au moment de récupérer les valises, nous remarquons que la valise de mon amoureux est cassée.. ça fait chier mais d’un côté je préfère ça plutôt qu’elle soit perdue.

Nous sommes allés au Target nous prendre des boissons pour la semaine et direction, l’hôtel.

Bon la chambre n’est pas très grande, deux lits et une salle de bain. Mais je me concentre sur le fait que nous sommes à Los Angeles !

Laisser un commentaire