• Carnet de route #11 – Dernière vraie journée à Los Angeles •

HELLO LE MONDE,

La dernière journée complète a L.A à sonné.

Mais comme on dit, toute bonnes choses a une fin. Je dirai même que s’il n’y avait pas de fin, les choses ne seraient pas savourées de la même manière.

Enjoy !

14:48. Avant dernier réveil a L.A et après la journée d’hier, on est complètement h.s

Ça se ressent que ça fait huit jours que l’on vit intensément car nous sommes tous les trois crevés.

Mais pas de repos, aujourd’hui il fait beau, il fait chaud, il faut que l’on en profite.

On décide d’aller visiter le Muséum d’histoire naturel de Los Angeles.

Avec Chris on avait fait celui de Philadelphie il y a deux ans, et on avait adoré. Eh bien c’était la même chose sauf que là il y avait des petits trucs en plus comme sur les pierres précieuses ou encore les oiseaux.

007

008

009

010

011

012

013

014

015

016

017

Quand nous sommes sortis de là, un big soleil. Il fait 24 degrés. Le pied totaaaaal.

020

On trouve enfin un endroit où il y a des pizzas, car depuis le début du voyage on s’était dit qu’il fallait que l’on se fasse au moins une pizza. Chose faite !

On a mangé sur la terrasse, au soleil. C’était tellement bien, on a prit notre temps, on a savouré et profité.

On se décide de retourner a l’hôtel pour se changer car j’étais en jean/converses. Comme ça, j’ai pu mettre un short et mes claquettes. Et qu’est ce que ça fait bizarre d’être en claquette.

Et là nous roulons en direction de Malibu, car autant aller quelques part où nous pouvons profiter du soleil !

021

022

023

024

02522:34. Même s’il a fait beau, il faisait frais à la plage. On a profité du calme qu’offrait les vagues et le soleil.

Mon amoureux a même fait des idées avec le génériques d’Alerte À Malibu. J’avais oublié mon livre a l’hôtel et je ne suis pas du genre à « faire la crêpe » à la plage donc j’attendais que nous repartions.

Ensuite nous avons été à nouveau sur Hollywood Blvd, pour pouvoir faire deux magasins que nous avions vu quelques jours plus tôt. Un magasin où tout était à cinq dollars. Et un autres ou les prix variaient. On en profite pour prendre des souvenirs pour les proches et on retourne à l’hôtel.

Le moment fatidique de devoir tout caser dans les valises et espérer que le poids de ne dépasse pas.

Dernière nuit à Los Angeles !

2 commentaires sur « • Carnet de route #11 – Dernière vraie journée à Los Angeles • »

Laisser un commentaire