Too late – Colleen Hoover

HELLO LES LECTEURS,

Beaucoooooup de personnes attendent ce roman avec impatience. Ce roman n’est pas comme ceux que Coho a l’habitude de nous présenter.
Je vous laisse avec mon avis !

UNPEU-DEC03

Sloan est avec Asa depuis deux ans. Asa est son premier petit ami, c’est donc avec lui qu’elle a vécu toutes ses premières fois. Au début ça se passait pour le mieux, mais ça a vite dérapé car Asa change au fur et à mesure, jusqu’à ce que Sloan soit prisonnière de cette relation. Chaque jour c’est la même chose, ainsi que la nuit. Des journées à répétitions. Mais peut-être bien que ça va changer avec l’arrivée de Carter..

04

Je tiens à remercier une nouvelle fois Hugo Roman pour l’envoi de ce roman.

Alors, que vous dire exactement sur ce roman ?
Comme dit sur la quatrième de couverture, « ce livre contient des scènes susceptibles de heurter la sensibilité des plus jeunes. » Et sincèrement, prenez-en compte.

Ce n’est que mon troisième roman de Coho, donc quand j’ai su qu’elle allait en sortir un, je ne pouvais que le demander car j’aime cette auteure. Mais je ne savais pas que son roman était différent de ses autres écrits.
Je m’en suis doutée au moment ou j’ai vu la couverture bien différente des autres, ainsi que la fameuse phrase écrite au dos du roman.
Mais, je ne regrette pas de l’avoir lu, car il m’a fait sortir de ma zone de confort.

Pendant ma lecture, j’ai été énormément stressée et j’avais tout le temps le ventre retourné.
Encore une fois, Coho a su me transmettre les émotions de ses personnages, et ça m’a rendu l’histoire encore plus « vraie ».

« Carter me tire par la main et il en profite pour entremêler nos doigts en souriant. Mon coeur se met à battre la chamade. »

Ce que vit Sloan dans ce roman est atroce. Dès les premières pages on comprend qu’elle n’est pas heureuse et qu’elle vie uniquement pour pouvoir aider son frère malade. A tel point qu’on a l’impression que même son esprit est sur ‘OFF’. Et comme ses journées se ressemble toute, c’est à peine si elle veut sortir de là.
Et je pense que c’est ça le pire, c’est de voir Sloan faire les mêmes choses chaque jour, de subir les même choses chaque jours sans rien empêcher ..

Carter, j’ai bien aimé ce personnage mais ça s’arrête là. Pas mal de fois, ‘javais envie de le remettre à sa place parce qu’il en faisait un peu trop à sa tête au risque de tout faire péter autour de lui. Mais j’avoue avoir bien aimé les moments qu’il a partagé avec Sloan sur le début du roman.

Sur le dos du roman, c’est inscrit « drame psychologique 2/3 », je pense que cette mention est surtout pour Asa. Mais c’est un grand malade ce mec.
J’ai été surprise de voir qu’en plus des chapitres de Sloan et Carter, on avait le droit à des chapitres du point de vue d’Asa. Je m’étais dis que c’était intéressant et que ça va changer de d’habitude, mais quand je vois comment Asa est… j’aurai préféré éviter d’avoir son point de vue. Et même les chapitres sur son passé ne m’ont pas aidé à avoir pitié de lui..
Non définitivement, ce personnage m’a horripilé.

« Les tourments coulent de ses lèvres comme les paroles aléatoires, qui coulent de ses doigts. J’essaie de es attraper, de les bloquer entre mes poings ; si seulement je pouvais les capturer. »

Cette lecture état éprouvante mais je voulais toujours en savoir plus.
Parfois j’étais obligé de refermer  le livre et de reprendre ma respiration avant de pouvoir continuer. Il se passe quelque chose avec ce roman.. malgré la tension, et l’ambiance qui est noir, lourde et pesante, il y a ce petit truc qui fait que l’on est addict et que l’on ne peut pas s’empêcher de continuer notre lecture.

Malgré l’ambiance très sombre, j’en étais addict. Mais à prendre en compte les scènes qui peuvent vous choquer.

Sans titre 41

Laisser un commentaire