Roomies – Christina Lauren

HELLO LES LECTEURS !

Comme je vous l’avais dis, je lis à nouveau depuis peu. Beaucoup plus lentement qu’avant mais le principal c’est de pouvoir profiter de mes livres à nouveau. Je fais des pauses régulières pour ne pas trop me fatiguer mais c’est très compliqué quand tu enchaînes les romans avec lesquels tu passes un bon moment.

D’ailleurs, j’utilise mon téléphone et l’iPad pour pouvoir faire mes articles. Et j’utilise l’ordinateur uniquement pour pouvoir faire les deux petits montages photos. J’ai hâte d’être à nouveau à l’aise sur l’ordinateur parce que jouer aux sims me manque haha.

Allez, voici mon avis sur ce nouveau roman de Christina Lauren !

UNPEU-DEC03

On va suivre Holland Bakker, elle prend le métro plusieurs fois par semaine alors qu’elle n’en a pas l’utilité. C’est juste que depuis quelques temps, elle a un coup de cœur pour le guitariste qui joue quelques jours par semaine. C’est un rituel, et ce fameux lundi soir n’échappe pas à la règle. Sauf que cette fois-ci, elle se fait agresser. Et Calvin McLoughlin, le guitariste, vient en aide à Holland. Plus tard, pour le remercier de cet aide, elle va lui offrir une audition avec son oncle, un grand producteur de musique de New-York. Le charme opère, tout le monde est satisfait. Mais comme si ça ne suffisait pas, Calvin est aux États-Unis dans l’illégalité et ne peux donc pas travailler avec l’oncle d’Holland, à moins qu…’ils se marient.

04

Je tiens à remercier une nouvelle fois Hugo Roman pour l’envoi de ce roman.

C’est simple, j’ai adoré. J’ai adoré. J’ai adoré.

Je ne dirai pas que c’était un coup de coeur, car j’ai cette sensation qu’il manque un petit truc (même si je ne pourrai pas mettre le doigt dessus), mais je n’arrivais plus à décrocher de cette lecture.

Ça faisait très longtemps que je n’avais pas autant ris en lisant.

Calvin me faisait beaucoup rire avec ces réponses ou alors, les situations dans lesquelles Holland pouvait se mettre.

La seule chose qui me dérangeait, était le fait que Holland soit si vite amoureuse de Calvin. Certes, ça faisait plusieurs semaines qu’elle le voyait mais, au bout de deux jours où ils sont « ensemble », elle est déjà en amour comme si ça faisait des années qu’ils se connaissaient. Donc oui, à plusieurs reprises je me suis dis que ca allait loin et qu’il fallait pas pousser les choses aussi loin.

« J’évite de lui confesser que j’aurai aussi l’occasion de le voir tous les jours, de l’entendre jouer, de passer du temps avec lui -et que ce ne sera pas du tout une torture. Oui, je rêve depuis de lui depuis des mois, j’ai commencé à fantasmer sur lui avant même de lui adresser la parole. Maintenant, je sais que c’est une personne joyeuse, passionné, pleine d’humour. Je n’en avais pas la moindre idée. Ce qui m’attire encore plus. Il a de l’esprit. Il est tellement talentueux… sans la moindre arrogance. Et beaucoup trop sexy. « 

J’ai eu un coup de cœur pour les oncles de Holland. Robert et Jeff ❤️ ils sont tellement adorable, aimant, présent pour elle, attentionné, à l’écoute. Et Robert et sa façon d’appeler Holland « Bouton d’or », je craque. Je me suis réellement attachée à ses personnages secondaires.

« – Tu dois penser que je suis folle ?
Son sourire me réchauffe de l’intérieur.
– Eh bien, un peu, non ? C’est ce que j’aime chez toi, Holland Bakker McLoughlin et tes taches de rousseur. « 

Concernant Holland, hormis son amour très rapide pour Calvin qui m’avait agacé , elle m’a fait rire. J’ai aimé le fait qu’elle se remette en question et ose essayer de nouvelles choses.

Calvin déjà son humour était un gros bonus. Et je l’ai trouvé mignon, dans sa façon d’être avec Holland, même quand il y a d’autres personnages autour d’eux. Il assagit de se rattraper quand ça dérape, et ne baisse pas les bras. Il est « vivant » comme mec.

J’ai passé un très bon moment avec Holland et Calvin. Si vous voulez rire, c’est le livre qu’il vous faut.

Sans titre 41

Un commentaire sur « Roomies – Christina Lauren »

  1. Ce roman a été un vrai coup de coeur ! Il fait parti de ces romances toutes douces que j’ai adoré relire et qui m’ont transporté, le coeur plein d’amour ! J’étais triste de les quitter !

Laisser un commentaire