Rider in the dark – Sara June

HELLO LES LECTEURS,

Petite lecture pour finir cette semaine. Même si elle ne m’a pas emballé au premier regard, peut-être bien que je l’ai apprécié … Je vous explique tout !

UNPEU-01.png

Lily change constamment de ville pour échapper au passé. Elle vient de se trouver un job dans un diner à Hedonas, où elle va servir trois membres faisant partie des Dark Soldiers, un gang de motards à la fois respecté et craint dans tout le pays. Malgré sa méfiance,  elle va finir par faire la connaissance de Hush, Path et Kill. Mais l’un d’entre eux, ne va pas la lassez indifférente bien longtemps.

04

Je tiens à remercier une nouvelle fois Les Éditions Addictives pour l’envoi de cet ebook.

Je vais d’abord parler de ces petites choses qui m’ont dérangés pendant cette lecture. Pour ensuite finir sur ces choses que j’ai apprécié.

Je n’ai jamais été attiré par les histoires avec des bikers. Donc quand Léna m’a envoyé ce roman, j’ai eu un petit moment d’hésitation en me demandant « est-ce que je le tente quand même ? » Puis je me suis dis que si je n’essayais pas, peut-être que je passais à côté d’un style plaisant et que je ne savais pas.. en fait non, je pense que ça sera ma seule et unique lecture concernant des bikers.

Je t’avertis Hush… Frère, ou pas, si tu lui brises le cœur, je te pète la gueule.

J’ai aimé l’histoire entre Lucy et Hush, mais pas tout ce qui touchait à Hush et à sa « famille » les Dark Soldiers. Même si j’ai adoré les personnages de Dee et de Path, non ça c’est arrête là. Désolée, vraiment !

D’ailleurs au début du roman, il y a beaucoup de personnages. Et comme vous les avez, dès qu’il y a trop de personnages, je me perds vite. Donc quand je lisais, j’avais un peu de mal à me situer. Mais heureusement, assez rapidement ça c’est concentré sur les quatre-cinq même personnages.

Ce n’est pas une question, mais une affirmation. Il n’y a aucune trace de doute dans sa voix. J’avale la boule qui s’est formée dans ma gorge. Ce mec a confiance en moi… Jamais un homme n’a eu confiance en moi.

Ce roman est assez court, donc je ne sais pas si ça en est la cause, mais les sentiments de Lily et Hush arrivent très très vite. Pourtant Lily nous fait comprendre qu’elle veut pas s’attacher et à peine deux fois a-t-elle vu Hush, que le mot « amoureuse » apparaît. Et ça aussi, vous savez que j’aime tellement quand les deux personnages se cherchent et se tournent autour.. que là j’étais clairement en manque et que ça allait beaucoup trop vite pour moi.

Bon parlons tout de même des choses qui m’ont plu. Hush. Il m’a plu dès le début, il est vraiment attachant et porte de l’importance de suite à Lily et à se qu’elle peut ressentir et vivre. Il est intrigué par son passé, et ne veut pas la froisser. Même s’il merde un peu au début, après il est doux et attentionné. J’ai adoré.

J’ai toujours pris mon pied de façon expéditive, sans attaches, sans aucune forme d’affection, juste le besoin de vider mes couilles. Je n’ai jamais été du genre à embrasser ni à aimer cela. Mais avec Lily, j’ai l’impression que je n’en ai jamais assez. Ses lèvres sont parfaites et j’adore les sentir contre les miennes.

Surtout, j’avais le droit à mon petit plaisir : un chapitre était du point de vue de Lily, et le suivant était celui de Hush, etc. Je vous laisse deviner quels chapitres j’attendais impatiemment …

C’est vrai qu’il y a des choses négatives que j’ai pu écrire au début de cet article, et pourtant, l’auteure a su me mettre la larme à l’œil. Chose qui n’arrive pas souvent. Comme dit au début du roman, elle nous prévient qu’une scène peut choquer. Et avec votre cerveau retourner, le cœur en miette et pleins de d’espoir, quand j’ai terminé ce roman, j’avais le cœur rempli d’amour pour Lily et Hush. Et j’ai eu un petit goût de « ils vont me manquer quand même ».

Donc avec un peu recul et malgré les choses dites en début de cet article, ce fut une bonne lecture. Si vous êtes fan de bikers, c’est l’occasion et n’attendez plus.

Sans titre 41

Laisser un commentaire