Amertume, Le Grand Nord #1 – Sarina Bowen

HELLO LES LECTEURS,

J’ai attendu un peu pour commencer cette lecture, de peur de ne pas trop accrocher. Mais ce fut l’effet inverse : je ne voulais pas le lâcher tellement je me sentais bien dans cette ambiance familiale.UNPEU-DEC07

Audrey doit aller démarcher des fermiers pour pouvoir acheter leurs produits biologiques. Elle n’aime pas spécialement ce boulot, mais c’est en attendant de pouvoir réaliser son rêve : ouvrir son restaurant. Elle pense bien reconnaître le nom de l’un des clients sur sa liste, mais se dit qu’un nom comme « Shipley » doit être courant. Mais arrivant sur la propriété, après avoir crevé un pneu, elle se retrouve face à Griffin, celui avec lequel elle a passé deux-trois soirées torrides a la fac. Audrey se retrouve coincée quelques jours dans le Vermont, et va devoir faire en présence de Griffin et de sa famille tout en essayant d’oublier les sensations que son corps ressent face aux souvenirs des nuits passées avec Griffin

04

Je tiens à remercier une nouvelle fois Hugo Roman pour l’envoi de ce roman.

Comme dit plus haut, j’ai tout simplement adoré cette lecture.
On comprend tout de suite que les deux personnages se connaissent, et je dois bien avouer que sur le coup ça m’a agacé. J’aime pas spécialement quand les personnages se connaissent auparavant car j’aime trop les voir se connaître, se découvrir. Mais finalement, l’auteure a réussi à me faire changer d’avis avec ce roman.

Certes, pas mal de fois j’ai levé les yeux aux ciels en me demandant si ça allait être comme ça pendant tout le roman, parce qu’ils pensaient se connaître mais cinq ans se sont écoulés entre deux. Ils sont constamment en train de se chercher et de s’envoyer des pics.  Mais au final, c’est comme ça qu’ils ont appris à se reconnaître et ont remarqués qu’ils avaient tout les deux évolués et changés.

« Chaque fois que je crois la cerner, cette fille me surprend. »

Audrey, je ne me suis pas spécialement attachée à elle. Elle est débrouillarde, sait où elle veut aller et se donner les moyens d’y arriver. Quitte à faire un boulot qu’elle déteste car elle veut arriver à ses fins et réaliser son rêve. Par contre, j’ai aimé la voir s’épanouir quand elle est en présence de la famille de Griffin et de voir qu’elle les aide volontiers même pour les plus petites tâches du quotidien.

« Le rire grave qui suit éveille tous mes sens. Doux Jésus ! Le simple son de sa voix est comme une drogue. »

Griffin, le fermier grincheux et qui ne veut surtout pas se laisser envahir par une nana. J’ai été touché de voir à quel point il faisait attention à a sa famille, de voir à quel point il voulait tout faire pour que ses frères et sœurs aillent à l’université. Qu’il était attaché à cette ferme qui le rapprochait de son père, décédé il y a quelques années. Et que, malgré qu’il soit têtu, il ne peut s’empêcher de parfois demandé conseil à sa mère.
Et c’est aussi ça que j’ai adoré dans cette lecture, de voir ce côté familial ressortir. De les voir tous unit, d’avoir des habitudes, comme de manger tous les midis, ensemble, à treize heures.

« Ce n’est pas seulement Griff qui me fait flancher. J’ai le béguin pour toute sa famille. »

Autres choses, ici nous avons les deux point de vue, et vous savez comme j’adore ça. Et l’écriture est très fluide, agréable. J’ai pas vu les pages défilées.
J’ai vraiment hâte de lire le second tome, et de retrouver cet univers. Car faut le dire, le fait que ça se passe dans une ferme, ça change de nos PDG ou autres mecs en costards.

Je conseille vivement cette lecture si vous voulez passer un bon moment en famille et remplie d’amour.

Sans titre 41

3 commentaires sur « Amertume, Le Grand Nord #1 – Sarina Bowen »

Laisser un commentaire