Love scandal – Lise Robin

HELLO LES LECTEURS,

Après un peu de retard, je reviens vers vous pour vous parler de ma dernière lecture : Love Scandal. Il est sortit en format numérique fin septembre, et il me tardait de le découvrir.
C’est partit !UNPEU01.

Evy Walkers rêve de devenir photographe animalier, mais en attendant de percer, elle travaille dans un magazine people. Un jour son patron l’appelle au bureau pour lui donner une mission : paparazzer Elliott Clark le temps d’une soirée.  Avant la fameuse soirée, Evy décide d’aller au zoo comme à son habitude pour pouvoir photographier les animaux et se vider l’esprit mais c’est sans compter le hasard qui lui fait rencontrer Elliott et pas des meilleurs façons qui soit. Elliott surprend Evy en train de la photographier avec.. son fils ? Il va alors la forcer à supprimer ses photos, mais le scandale risque d’éclater à tout moment …


Je tiens à remercier une nouvelle fois Les Éditions Addictives pour l’envoi de cet ebook.

Je ne vais pas vous le cacher, pour moi la romance dans ce roman a été beaucoup beaucoup trop rapide. Au bout du deuxième ou troisième chapitre, c’était l’amour fou… Certes, il y a d’abord eu le rapprochement physique, mais niveau sentiments ça a été instantané et j’ai trouvé ça bizarre. Parce que vous savez très bien que j’adoooree les voir se tourner autour et se dire des mignonnes petites phrases.

« Et comme la première fois,  sur le trottoir, après le gala, elle me touche. En plein coeur. Sa détresse est immense. C’est viscéral, impulsif, je ne peux pas la laisser comme ça. »

Par contre, j’ai adoré la tournure de l’histoire car je ne m’y attendais absolument pas. Dans cette histoire on va suivre deux « enquêtes ». L’une concernant Evy, l’autre concernant Elliott.
Evy a subit un traumatisme étant jeune avec sa meilleure amie, Leah. Alors qu’elle pensait être tranquille, tout lui revient en pleine face le jour ou elle revoit cet homme sortit de prison. Elliott a été très protecteur envers Evy a chaque instant, et j’ai trouvé ça fort mignon.
Quant à l’histoire d’Elliott, ça tourne carrément à l’enquête policière car je voulais absolument savoir qui était le connard de l’histoire. Je voulais voir le moindre indice, le moindre petit truc qui allait me faire comprendre avant que l’histoire ne me dise tout. C’est simple, j’étais à fond dedans.

« C’est complètement con, voir horrible de ma part, mais c’est pourtant la première chose qui me vienne en tête. Elliott Clark tient à moi. Il tient même suffisamment à moi pour ne pas prendre de risque. J’ai détruit sa vie. Il a sauvé la mienne. Et pourtant, il tient à moi. »

Pour moi, la romance est passée au second plan car j’ai pas su m’attacher plus que ça à Evy & Elliott, mais surtout comme je le disais plus haut, tout allait beaucoup trop vite pour moi et ça manquait de « réel ». Et je pense que c’est pour ça que j’ai autant apprécié le côté « découverte du passé » car je ne voulais pas que tout aille trop vite dans cette lecture.

Même si la romance a été beaucoup trop rapide à mon goût, j’ai adoré voir les deux personnages s’entraider pour pouvoir régler leurs problèmes du passé.

Sans titre 42

Laisser un commentaire