Perfect Boss – Gwen Delmas

HELLO LES LECTEURS,

On se retrouve pour une nouvelle chronique !
J’ai découvert Gwen Delmas en octobre dernier avec son roman Noël, toi & moi que j’avais plus qu’adoré ! Donc j’avais qu’une hâte : découvrir son nouveau roman.
Et je vais de suite vous dire ce que j’en ai pensé.

UNPEU01.

Carla Dubie est une ancienne sportive, championne olympique d’escrime. Et comme nombreux anciens sportifs, après leur retraire sportive, elle s’est orientée vers le métier de journaliste sportif. La chaîne pour laquelle elle travaille est rachetée par deux mecs : Tom Andres & Stephen Deveaux. Le soucis ? Tom est a tombé, il un sourire impeccable, un corps sculptural et un charme fou. Et Stephen, est une trop bonne connaissance du passé dont elle aurait aimé ne plus entendre parler. Ca risque d’être compliqué …


Je remercie les Editions Addictives pour l’envoie de ce roman.

Déjà, ce fut une belle surprise de voir que ce nouveau roman était.. un pavé. Un beau bébé de six cent deux pages !
Et je dois bien l’avouer, au début j’ai été mitigé, désolée Gwen!, mais je vais expliquer la raison.

Je dé-tes-te Tom. Et au début, j’avais un peu de mal avec Carla.
Donc comprenez-moi, c’était compliqué de m’accrocher à l’histoire quand tu as du mal avec les deux principaux personnages. Car oui, au début, même si Stephen est là, l’histoire est centré sur Tom & Carla.
Donc les deux cents premières pages étaient… longues.

Maaaaais, autant être honnête avec vous jusqu’au bout, j’ai failli me laisser succomber par Tom par moment. Parce que vous voyez, il a le bagou et montre clairement que « c’est le mec! » quand il est en compagnie de Carla.

« Je te l’ai dit, je suis prêt à négocier. Pas à te perdre. »

Puis je me suis laissé emportée dans l’histoire, et sans m’en rendre compte, les pages défilées. La magie était là. Et j’ai appris à aimer Carla.
Elle a peur de rien et ose dire les choses, et même si parfois c’est confus dans sa tête, elle sait prendre du recul et se laisser le temps de la réflexion.
Elle est forte, et indépendante.

Puis Stephen était de plus en plus présent.
L’amitié Carla-Stephen se fait sous nos yeux, et OMG, je pense que ce sont les moments que j’ai préféré !
Stephen est si attentionné, marrant et a toujours la petite phrase pour détendre l’atmosphère, et il sait cuisiner ! Et houlala, que j’aimerai sentir son parfum avec son « odeur boisée ».

« -On ne peut pas toujours être avec la personne que l’on aimerait. »

Faut le dire, en commençant cette lecture, je pensé que « tout était tracé », et ce type de lecture ne me dérange pas. Mais alors là, sérieusement les gens, j’ai été de surprise en surprise ! Et c’est pour cette raison que les pages ont si vite défilées, parce que je voulais pas y croire à ces toutes choses, donc je pensais que tout allait s’écrouler. Et puis BIM, tu te reprends des trucs en pleine tête !

« Quelqu’un a-t-il programmé un feu d’artifice ? C’est l’impression que me donne mon coeur à la limite de l’explosion. »

Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu une histoire qui se passait sur un lieu de travail, eh bien ça m’avait manqué. J’en redemande ! Et c’était aussi une première pour moi, de lire une histoire dont l’héroïne est championne d’escrime, j’ai beaucoup aimé cet univers de sportif.

J’ai beaucoup aimé la présence des amis et de la famille de Carla. Sa belle soeur Sandra, avec qui elle travaille, Lillian son frère, et Laurie. Quand ils étaient là, j’avais l’impression de faire partie de leur équipe, oui j’avais cette impression de faire partie de la famille.
Bref, malgré le fait que ça partait mal pour le début (ce n’est que mon avis, hein), j’ai encore un big smile quand je repense à la « seconde partie », ainsi qu’à la « troisième ».
C’est simple, j’étais triste de quitter Tom, Carla & Stephen.

Une lecture pleine surprise qui a fait chavirer mon coeur.
Et une très belle découverte du monde sportif.

sans titre 44

Laisser un commentaire