Teach me love – Erin Graham

HELLO LES LECTEURS,

Eh oui, vous ne rêvez pas, je fais bien une chronique sur un roman d’Erin Graham, et deux fois d’affilé !
C’est une auteure que je viens de découvrir, et sincèrement, j’ai plus que hâte de lire de nouvelles histoires de sa part.

En attendant, voici mon avis sur Teach me love.

001

Andréa est lumineuse, volontaire et pleine d’humour. Et dès le début, elle remarque Yanaël, qui lui, est discret, solitaire et insaisissable. Le hasard fera en sorte qu’ils doivent travailler ensemble sur l’écriture d’un roman. Les choses font qu’ils se rapprochent, mais tout n’est pas aussi beau que dans un roman. Les choses se chauffent, se radoucissent, se mélangent pour faire un joli cocktail. Mais tout n’est pas aussi simple…


Je remercie les Editions Addictives pour l’envoie de se roman.

Aloooooors, j’ai tout simplement adoré !!
J’ai dévoré ce roman.
L’écriture est fluide, l’histoire merveilleuse, les personnages sont touchants, attachants et ont de l’humour. Que dire de plus  pour vous inciter à vous jeter dessus ?

Encore une fois, ici nous avons les points de vues des deux personnages principaux. Et pour moi, c’est un bonus, haha. Je ne saurai pas dire si je préfère Andréa ou Yanaël, parce que les deux m’ont beaucoup touchés, à leur manière.

« J’ai fais rire quelqu’un d’autre que Maé ou Léon. Pour tout le monde, ça ne veut rien dire. Pour moi, c’est un pas énorme. J’ai fais cet effort, parce qu’elle a été sympa avec moi. Même si c’est le genre de personne qui me rebute par excellence, parce que beaucoup trop envahissante et bruyante, elle a été sympa. »

Andréa est têtue et n’a pas peur de foncer dans le tas. Elle est même capable de se plier en quatre pour pouvoir aider son prochain. Et c’est ce qu’elle fait à plusieurs reprises avec Yanaël. Dans ce roman, on la voit évoluer. Je dirai qu’au début, elle est un peu comme « une jeune adulte », qui aime sortir, profiter de la vie. Et au fur et à mesure, elle se prend un job, n’a pas peur de s’occuper de la fille de Yanaël. Elle prend ses responsabilité sans même qu’on lui demande. Et j’ai beaucoup aimé voir la relation qu’elle tisse avec Maé, la fille de Yanaël. Ou encore la relation qui évolue avec sa mère. Andréa est vraiment une belle personne. Un beau personnage auquel on s’accroche.

« Mes yeux suivent Yanaël jusqu’a sa sortie. Je souris bêtement en restant fixée sur la porte qu’il a passé depuis longtemps. Il m’a parlé. Et cette voix… Il ne vaut peut-être mieux pas qu’il me parle trop souvent, parce que je vais finir par lui sauter dessus. C’est moi ou je suis en train de m’attacher à ce mec ? Comme un ami, bien sûr. »

Et Yanaël ? Houlala, alors lui ! Bon d’accord, peut-être bien que j’ai eu un petit penchant pour lui.. Mais, mais, il a tout pour lui. Malgré le fait qu’il soit discret au départ, on a envie d’aller creuser pour pouvoir apprendre à le connaître. Et quand on creuse.. je voulais évincer Andréa pour pouvoir prendre sa place, haha. Il fait tout pour sa fille, Maëlys. Que ce soit son boulot, ses études, il n’a d’yeux que pour sa fille. Yanaël a également quelques petits soucis psychologique (dirons-nous ça comme ça), mais ça ne m’a pas bloqué. Bien au contraire, j’avais envie de continuer à le comprendre, à savoir ce qu’il pense, ce qu’il ressente pour pouvoir l’aider à combattre ses démons. Forcément, Andréa fait ça comme une chef, et même si ce n’est pas facile tous les jours, il s’ouvre de plus en plus, et waw ! C’est rare d’avoir un personnage masculin « fragile », mais il a tellement de volonté, qu’il en devient quelqu’un de fort, d’incroyable.

 » C’est plus fort que moi. J’éclate de rire. Trop fort. Tout le monde se retourne. Je cache ma bouche avec mon poings; je suis certainement rouge cramoisi à cause des regards qui convergent tous dans ma direction, mais aussi parce que je suis mort de rire. Je crois que j’adore cette petite nana, en réalité. »

Forcément, je me suis attachée à la petite Maé, qui a cinq ans. Elle est vraiment trop mignonne. Ainsi qu’à Léon, l’oncle de Yanaël.
J’aimerai vous en dire plus, mais il y a des petites choses, comme des événements du passé de Yanaël, que j’aimerai vous laisser découvrir.

N’attendez plus, parce que vous passez à côté d’une belle histoire et surtout de belles personnes que sont Yanaël & Andréa.

Sans titre 45

Laisser un commentaire