My teacher – Marjorie Burbaud

HELLO LES LECTEURS,

Arrêtez tout, et lisez ce livre !

C’est simple, je l’ai tout simplement dévoré, je n’arrivais plus à  m’arrêter.
Doooonc foncez !

001.jpg

Lors d’une dernière journée sur le campus, Ava Natehills & Conrad Alexander vont se chercher, se confronter et finir par succomber à l’autre. Les choses auraient pu se terminer comme ça, mais c’est sans compter sur le destin qui va les réunir. Car lors de la rentrée, tous deux changent de campus. Mais pas au même statut. Ava va vite e rendre compte que Conrad n’est autre que son professeur d’histoire. Comment résister à l’interdit ?


Je remercie les Editions Addictives pour l’envoie de cet ebook.

J’ai l’impression de commencer mes articles de la même façon ces derniers temps, mais comment vous dire ? J’ai été happée par cette lecture.

Dès le début de l’histoire, Ava et Conrad vont s’affronter car tous deux sont mauvais perdants. Et l’un comme l’autre veut le dernier mot. Et je dois dire, que les personnages ont des caractères fort, très fort. Et ce, tout au long du roman.
C’est assez rare que ça arrive pour dire de le souligner. Et c’est souvent explosif entre eux. A tel point, que chacun demande des « trêves » pour dire de souffler et d’arrêter de se chercher.

« Tu te fous de moi ? Tu as une fossette ? Comment un mec infernal comme toi pourrait avoir une fossette ? C’est censé être réservé aux mecs mignons et sympas, râlé-je. Quoique, ajouté-je aussitôt, tu n’en as qu’une. Il existe donc une certaine justice dans ce monde. »

L’écriture et l’histoire en elle-même, sont très fluides. Ca se lit tout seul. Je n’ai pas vu les pages défilées, au point qu’au bout de quelques heures j’en étais déjà à 48% et je me suis surprise à me dire « déjà?? ».
Mais justement, parce que je dois vous le dire : j’ai haïe l’auteure, haha.
Alors que j’étais tranquillement dans ma lecture, j’ai ris, me suis attachée à Ava & Conrad, quand d’un coup, d’un seul, sans crier gare, on a un fameux « un an et demi plus tard ». NOON NON NON !

L’ascenseur émotionnel a fait mal ! Je suis passée d’un énorme smile à une incompréhension totale, j’étais tout simplement perdue. Arrrgh, je déteste ! haha
Attention, quand je dis que j’ai haïe l’auteure, c’est un bien grand mot parce que même si sur le coup, j’ai été agacé, je dois dire que les sentiments qui ce sont bousculés en moi par la suite.. incroyable ! Ca faisait bien longtemps que je n’avais pas ressentie ça.
Il se passe un évènement entre Ava & Conrad. Que l’on ne connait pas au début, mais grâce à des sauts dans le temps, on comprend et, omgggggg. Ce truc m’a retourné les trippes.
C’est simple, j’ai eu l’impression que c’était moi à la place d’Ava. C’est comme si j’entendais les bruits, ressentait les choses à sa place. incroyable je vous dis, et ça m’a retourné l’estomac parce que j’avais l’impression que ça n’allais jamais s’arrêter. A ce moment là, Ava est une putain de combattante malgré ce qui lui arrive. Et quelle femme ! Ces retours dans le temps, sont forts, intenses.

« La seule chose que je regarde, c’est sa main. La seule chose que je respire, c’est son parfum. La seule chose que je sens, c’est la chaleur de sa peau tout près de la mienne. La seule chose u je veux, c’est oublier que le contact de son corps ne me déplaît plus autant qu’avant. »

Concernant l’histoire entre Ava et Conrad, on a la preuve qu’il n’y a qu’un pas entre l’amour et la haine, et vice-versa. Et mon dieu, ce qu’ils sont têtus !

Excellente lecture, avec des sentiments, des moments forts. Ascenseur émotionnel assuré, accrochez-vous.

Sans titre 45

 

Laisser un commentaire