Arrogant bad boy – Anna Wendell

HELLO LES LECTEURS,

Eh oui, vous ne rêvez pas, je reviens avec une chronique !
Ce n’est pas encore le début des chroniques des romances de noël, mais celui-ci me donner envie, donc pourquoi résister ?!

UNPEU0-DEC04.

Il a vendu son âme au diable. Mais même le diable est choqué…L’avenir de Clémence est tout tracé et ne laisse place ni aux mauvaises surprises ni aux revirements inattendus. Mais avant de s’y engager, la jeune femme s’accorde un délai pour découvrir le monde et s’envole vers les États-Unis.Dès son premier jour à Los Angeles, tout bascule : elle est percutée par une Ferrari ! Le conducteur, Xander, est aussi beau qu’arrogant, aussi autoritaire qu’attirant. Et bien déterminé à ne pas la laisser filer !De nuits de passion en secrets dangereux, les deux amants n’ont pas fini de se surprendre !Elle s’attendait à tout… sauf à lui !


Merci aux Editions Addictives pour l’envoie de ce roman.

Comment ne pas aimer une histoire qui se passe à Los Angeles, et qui plus est, avec des personnages aussi touchants ? C’était donc obligatoire que ça matche entre ce roman et moi.

Clémence est une fille qui a le rêve américain. En France, elle a un fiancé, son métier d’avocate, mais décide de se prendre une année pour s’essayer à ce fameux American Dream. Clémence est une fille très maladroite, a le coeur à aider les gens autour d’elle et peut parfois réagir au quart de tour. Mais je dois bien l’avouer, cette maladresse m’a plusieurs fois fais lever les yeux au ciel car ça m’agaçait.. mais, c’est grâce à ça qu’elle a rencontré Xander, dès sa première après-midi à Los Angeles.

« Je ferme les yeux, et ma gorge se serre un peu plus quand je réalise à quel point je tiens à cet homme. »

Parlons-en de Xander, ce mec fortuné, qui n’a pas son temps à perdre avec des inconnu et qui, surtout, un lourd passé de lourd secret à porté. Je ne vais pas dire que j’ai été sous le charme de suite, il m’a fallu « le connaitre » avant de me dire « Ah oui? Tiens donc Xander.. », haha. Disons qu’il m’a beaucoup touché dans la seconde partie du roman.

Malgré que parfois j’avais du mal avec Clémence et Xander, j’ai trouvé leur histoire intéressante et pas « du tout cuit ». Ils ont dû passé par différentes étapes, car l’un comme l’autre, dû à leur passé ou même leur présent, ils ont dû s’interroger, peser le pour et le contre, jusqu’au moment fatidique que l’on attend tout. Et c’est justement dans ce laps de temps et ce moment ou l’on en apprend plus sur les personnages et leurs pensées (car oui, ici c’est un livre à deux voix, youpi youpi !!) que j’ai commencé à apprécié Clémence et Xander. Ou devrais-je dire, leur relation.

« C’est aussi pour ça que je l’apprécie : c’est un véritable rayon de soleil qui s’embarrasse pas longtemps du négatif. Elle est simple, naturelle et généreuse. Et le mieux, c’est que son état d’esprit est contagieux. Je pourrais la regarder sourire et plaisanter pendant des heures… »

Ce livre est en deux parties, la première est toute en légèreté alors que la seconde, est beaucoup plus froide, plus dans l’urgence dû notamment à cause de Xander et de son passé qui revient au galop. Intense j’vous dis !
C’est ce genre d’histoire ou il y a un méchant. Ce genre de méchant que tu traites de tout les noms dans ta tête et qui déboule toujours au mauvais moment. Ca a bien évidemment rajouter un lus à cette énorme histoire, mais je dirai juste que ce méchant « pars » un peu trop facilement, mais bon, ce n’est que mon avis.

Niveau personnage, on en a pas que ça. Xander, Clémence, Ethan le frère de Xander, le méchant et son accolyte Rick, et Poupy (il me semble) la dame qui s’occupe de la maison. Je ne crois pas avoir oublié. Enfin si, mais bon, je pense que ce n’est pas très utile de vous dire qu’en fait elles sont deux à s’occuper de la maison, qu’il y a également le chauffeur de Xander ainsi que son meilleur ami et sa femme.
Ah.. j’ai dérapé, haha. Tout ça pour dire que, c’est assez rare pour moi de bien me situer entre les personnages quand il y en a beaucoup, et là ? J’ai tout les personnages en tête, et une bonne partie des prénoms. Donc chapeau à l’auteur parce que ça veut dire qu’elle su bien m’intégrer dans cet univers et les personnages.
D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé Ethan, le frère de Xander, de seize ans. Il m’a touché dès sa première apparition.

« J’ai passé ma vie à fuir toute forme d’attachement, mais là, il est hors de question que je laisse filer ma chance avec elle. »

Tout ça pour dire, que j’ai beaucoup aimé ce roman. Les pages ont défilés sans m’en rendre compte. Dès qu’ils se baladaient à Los Angeles, je m’imaginais un mois auparavant quand j’y été moi-même, et mon dieu, ça m’a fait du bien ! D’imaginer cette chaleur, le retour dans le bouchons.. rien que pour ça, merci à l’auteur parce que de base j’avais envie de romance de noël, et je me suis lancé tenté.. et bien joué !
Et il y a également pas mal de référence à disney, comment ne pas aimer ?ù

Un roman que j’i beaucoup aimé et dont je n’ai pas vu les pages défilées.
Si vous aimez les hommes avec un lourd passé, ce roman est fait pour vous !

Sans titre 42

Laisser un commentaire