Coloc avec mon boss – Erin Graham

HELLO LES LECTEURS,

Eh oui, j’arrive un peu plus à me trouver du temps pour lire, et que ça fait du bien !
Aujourd’hui je vous retrouve pour une chronique d’un livre qui m’a fait de l’œil à l’instant ou j’ai vu le titre : Coloc avec mon boss.

Boss, coloc, faux fiancé… vrai amant ?
Etienne est froid, charismatique, et ne recule devant aucun challenge. Il maîtrise tout dans les moindres détails… jusqu’à ce qu’une petite comptable au look improbable et aux fleurs dans les cheveux s’impose dans son quotidien.
Elle est fantastique, pleine de vie, rit face aux règles et les contourne, parle tout le temps sauf de son passé… Et elle le rend dingue. Pourtant, impossible de la virer.
Elle a besoin d’un boulot et d’un toit, il a besoin d’une fausse fiancée…
Marché conclu ?


Merci aux Editions Addictives pour l’envoie de cet ebook.

Comme dis plus haut, j’ai craqué face au titre.
Beh oui, si vous ne me connaissez pas, sachez que les histoires de boss : j’adore. Les histoires de coloc : j’adore. Donc forcément boss + coloc.. c’était fait pour moi !
Et ça n’a pas loupé.

« Bon sang, cette femme est parfaite ! Et son rire a quelque chose d’addictif. Je ne l’avais jamais entendu. Alors que je la conduis au boulot et la ramène depuis deux jours. Même pas un sourire. »

Dès le début, j’étais dans l’histoire. Bien évidemment qu‘Etienne (le boss), ne m’a pas laissé indifférente. Parce que sous ses airs de « Robotcop », comme le surnomme ses employés, c’est un mec qui n’a pas confiance, qui ne veut plus s’engager suite à un passé un peu compliqué à cause d’une certaine Shelby. (en même temps, rien que le prénom, tu sens la galère haha)
Petit à petit, il s’ouvre sans s’en rendre compte et.. il me fait fondre !

« Mais à présent, je le connais. Je sais qu’au fond de lui, derrière l’iceberg qui le protège, un homme incendiaire sommeille. Un homme avec un cœur fragile et une sensibilité qui me trouble. »

Quand à Lizy ou Elisabeth, ou Elisa, (bref vous avez compris) je l’ai adoré de suite. Elle a toujours des petites fleurs dans le cheveux. Mais surtout, elle sourit tout le temps ! Suite à un évènement de son passé, elle a apprit à toujours sourire face au diable, face aux moments difficiles. Elle se permet tout de même de « craquer » car au bout d’un moment, elle reste humaine et ça déborde. Et malgré les mauvais coups qu’on lui fait, elle continue d’avancer.

« Elle sent les fleurs. Le soleil. La liberté. Mon paradis à moi. »

C’est simple, j’ai souris moi-même tout au long de ma lecture. Parce que les moments entre Etienne & Lizy.. rhalala, j’ai tout aimé j’vous dis !
J’avais même hâte de voir quel serait le prochain moment ou il ne serait qu’à deux, sans être embêté par quiconque. Et quand tu les vois se rapprocher, laisser tomber les barrières au fur et à mesure.. vous ai-je dis que j’avais aimé ?

« Je souris. […] Les démons ont peur des sourires, Etienne. »

J’ai aussi beaucoup aimé l’ambiance qui règne dans la maison d’Etienne. Je m’y voyais, et j’avoue avoir été jalouse de leur piscine haha.

En fait, en écrivant cette chronique, je me rends compte que ce roman.. fut un coup de cœur ! Sincèrement, n’attendez plus, et aller rejoindre Etienne & Lizy *-*

Sans titre 41

Laisser un commentaire