Just 17 – Emma Green

HELLO LES LECTEURS,

J’ai l’impression de lire beaucoup d’Emma Green, et pourtant mon dernier date du mois de mars !

Si vous n’avez jamais lu de romans d’elles (oui, elles sont deux), je ne vois pas ce que vous attendez. Je n’ai jamais été déçue de leurs livres, bien au contraire !

Elle a 17 ans. Elle s’appelle Lemon et vient d’intégrer contre sa volonté le lycée le plus élitiste de Washington D.C. Pour elle, c’est l’enfer sur terre. Mais c’est aussi l’endroit où la rebelle aux yeux flingueurs va rencontrer l’homme qui s’apprête à changer sa vie. Il a 28 ans, un look de hipster et des méthodes peu conventionnelles. Ce professeur décalé a autant de charisme que de respect pour ses élèves. Mais Roman Latimer voit en Lemon quelque chose qu’il n’a vu en aucune autre. Malgré ses 17 ans à elle. Malgré son intégrité à lui. Malgré l’interdit.


Je remercie les Editions Addictives pour l’envoie de ce roman.

Ca faisait un bail que je n’avais pas lu d’histoire se passant dans un milieu écolier, et encore plus lointain quand ça se passe avec son prof. Et j’avais une appréhension, parce que ça ne me correspond plus trop ce type d’histoire. Mais étant du Emma Green, je me suis dis “vas-y essaie, on verra bien”… Et j’ai bien aimé !

J’ai beaucoup aimé les personnages principaux, Lemon & Roman.
Lemon Chamberlain a un sacré caractère et n’a pas peur de foncer dans le tas, même quand il ne faut pas. Elle est assez mature pour son âge, je trouve. Malheureusement, elle n’a pas bonne “réputation”. Et elle arrive dans un lycée de la “haute”, où tout le monde l’appelle La revenante. Déjà qu’elle ne se sent pas à sa place dans cet environnement, mais là, ils lui font bien comprendre qu’elle n’est pas la bienvenue. Quand ils magouillent pour lui faire porter le chapeau pour des vols, c’est le pompon. Elle a envie de péter un plomb et de tout claquer, mais c’est là que Roman, le professeur d’histoire, rentre en compte.
Au plus elle le voit, au plus elle le trouve attirant (comme 100% des femmes et jeunes filles qui sont présents). Et de fil en aiguille.. ils vont se connaître ++.

“Un rire sexy. Quia quelque chose d’interdit. Et réveille quelque chose en moi qu’il ne devrait pas exister.

Roman prendra la défense de Lemon, alors que ça risque de lui faire perdre son travail. Chose à éviter car il a besoin de cet argent. Car oui, lui aussi ne fait pas partie de cet environnement, et détone totalement avec le décor. Quand tous les professeurs sont en costumes, les élèves avec des uniformes et bien coiffés, Roman a des tatouages sur les bras, un style un peu hipster, jamais coiffé. Et il a de suite compris que Lemon n’était pas de ce monde, malgré qu’elle essayait de faire comme tout le monde à se croire au dessus des autres.

L’un comme l’autre, ils savent que l’attirance qu’ils ont n’est pas possible. Et ils vont essayer de passer au dessus. Mais on sait comment ça continue cette histoire.. haha. Mais c’est ça que j’ai beaucoup aimé dans ce roman, c’est que la romance prend son temps. Vraiment. Et ça, tout au long du livre. C’est pas dans cette histoire où vous allez les voir s’embrasser au bout de deux chapitres. Ici, ils savent qu’il y a des interdits, qu’il ne faut pas céder, mais petit à petit, l’attirance devient trop présente. Et même la façon que tout ça commence, c’est tout mignon, tout simple, en douceur.
Je vous assure, c’était une appréhension pour moi, que tout aille trop vite. Et vous le savez que je déteste ça.. Là, vous pouvez y aller, Roman & Lemon font ça bien.

“Mais Lemon est différente. Elle est mon élève. Elle a tout juste 18 ans. Et je crois bien que je suis en train de tomber amoureux d’elle.
Putain de bordel de romantique à la con.”

Chose que j’adore dans cette lecture, c’est de voir la relation qu’a Roman avec son neveu, Isaac. Le petit est malade, et passe son temps à l’hôpital, et c’est pour lui que Roman a besoin de cet argent qu’il gagne. Pour l’aider dans les frais médicaux. Roman vit dans une maison avec Isaac, Paige avec la mère d’Isaac, qui est la sœur de Roman, ainsi qu’avec leur maman qui est en fauteuil. Et j’ai beaucoup aimé les moments ou ils étaient tous ensemble. Plus particulièrement avec Isaac, il était adorable avec lui. Leur relation est touchante.

Je pense avoir déjà dis pas mal de choses sur ce que j’aime dans ce roman ! Si vous êtes encore indécis.. sincèrement, n’attendez plus et foncez !

J’ai aimé les voir prendre des interdits et se rapprocher. Je dis oui pour Roman & Lemon !

Un commentaire sur « Just 17 – Emma Green »

Répondre à Rowenabookine Annuler la réponse.